1/8

CARTE BLANCHE

On connaît ses baleines, ses cerfs, ses hippopotames, ses éléphants... collection d’animaux ‘monstres’ qu’il affectionne particulièrement. Il les appose sur nos murs en grand format rendant ainsi notre environnement poétique, nos quartiers presque féériques.

 

Cette fois c’est à l’aide d’un oiseau, un oiseau pas comme les autres, celui-ci dit-on est expert en l’art de la parole...que Gorg One a choisi d’illustrer l’édition 2018 du Festival La Bèl Parol. Des hauts vers les bas et vice versa, c’est au rythme des battements d’ailes, pourtant joyeux, de ce martin triste que nous vous invitons à entrer dans l’univers de La Bèl Parol tel que l’a imaginé Gorg One.

 

Après avoir grandi à Gémenos à côté de Marseille, il part vivre à la Réunion puis à Toulouse où il intègre les ateliers Mix’art Myrys qui lui permettent de faire des rencontres marquantes. Il fait plusieurs expositions collectives et personnelles, des décos murales et quelques initiations graffiti. Il intègre également l’association «Faute o Graff ».


En 2010, il retourne à la Réunion où il s’épanouit. Lors d’une exposition éphémère dans le théâtre départemental de la Réunion, il associe à sa peinture sur toiles et sur murs un personnage en volume de 7m de haut. Il investit toujours la rue par des fresques de plus en plus grande et notamment une peinture sur sol de 100m de long. Désirant partager son art, il anime régulièrement des ateliers auprès des jeunes ou des adultes.

Que ce soit par le dessin, la toile, le graffiti ou désormais le volume, ce qui intéresse c’est de travailler en grand. Lui permettant ainsi de plonger le public dans son univers et parfois même de l’impliquer dans la création. Il mêle ainsi à son univers poétique jouant avec des aplats de couleurs, l’art brut des spectateurs.

www.gorg1.re